Allez au contenu, Allez à la navigation

L’EDHEC et l’UFG créent une chaire de recherche

23/04/09

L’EDHEC et l’UFG créent une chaire de recherche sur les modèles d’allocation dynamique et les nouvelles formes de fonds à horizon.L’EDHEC Risk and Asset Management Research Centre et l’UFG ont annoncé la création d’une nouvelle chaire de recherche intitulée « Modèles d’allocation dynamique et nouvelles formes de fonds à horizon ». La chaire sera pilotée par un comité conjoint UFG/EDHEC.

L’équipe de recherche de l’EDHEC Risk and Asset Management Research Centre, sous la responsabilité du directeur scientifique du centre, Lionel Martellini, examinera les limites des fonds à horizon à profils progressivement plus conservateurs et étudiera les avantages d’une approche de gestion actif-passif sensible à la période et à la conjoncture pour les fonds à horizon, notamment pour les retraites.

«Une solution d’investissement adaptée à chaque client, tant pour la gestion institutionnelle que privée, passe par la gestion actif-passif. Or, la forme la plus optimale de gestion actif-passif s'appuie sur l'allocation dynamique, car l'allocation traditionnelle statique est sous-optimale (sauf à penser que les rendements moyens et la volatilité des actifs sont constantes, ce qui est une hypothèse assez peu réaliste). Il est en effet logique de considérer que l'allocation doit changer quand le monde change et que l'investisseur ne doit pas être myope et considérer qu'à chacune de ses décisions d'allocation, il doit envisager qu'elle est susceptible par la suite d'évoluer. Tout le propos de la Chaire UFG est de trouver une application pratique de ce modèle», a déclaré Noël Amenc, directeur de l’EDHEC Risk and Asset Management Research Centre.

« L’UFG a été parmi les premières entreprises à soutenir activement l’EDHEC Risk and Asset Management Research Centre. Nous sommes ravis de ce nouvel engagement à long terme que représente la chaire de recherche sur les modèles d’allocation dynamique et nouvelles formes de fonds à horizon. Elle s’inscrit naturellement dans la stratégie de développement de l’UFG et notamment dans sa volonté de « redonner du sens à la finance ». Aujourd’hui, les solutions d’investissement proposées aux investisseurs ne nous paraissent pas optimales tant dans le choix des meilleures briques élémentaires constituant l’allocation que dans la définition des poids des différentes classes d’actifs », a rajouté pour sa part Xavier Lépine, président du directoire de l’UFG.

Le premier projet au sein de la chaire sera une analyse des fonds à horizon pour les retraites dont les résultats seront présentés aux EDHEC Institutional Days à Paris les 26 et 27 mai 2009.

Télécharger le Communiqué de presse.

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.