Allez au contenu, Allez à la navigation

Un chiffre en hausse depuis 2015 : suffisant pour convaincre la Fed de remonter ses taux ?

18/07/16

La semaine dernière, les marchés hésitaient entre risques systémiques et macro bien orientée. Ils ont choisi et ils parient sur un marché haussier !

Il faut dire que les nouvelles sont plutôt rassurantes, même si pour certaines, ce ne sont que des bonnes nouvelles de court-terme :

  • La problématique des banques italiennes et de Monte dei Paschi di Siena « devrait » se régler dans les jours / semaines à venir, ou en tous cas, le marché l’espère. Le fonds Atalante (encore doté de 1.75Mds) devrait servir à racheter une partie des prêts non performants de la banque, ce qui devrait faire baisser la pression. On parle maintenant d’un fonds Atalante II pour terminer de régler le problème. Enfin, il s’agit surtout de mutualiser le problème plus que de le régler vu que ces créances douteuses vont être rachetées par d’autres banques italiennes, et à un prix qui ne permet pas vraiment d’imaginer une plus-value quelconque. En attendant, la difficulté est repoussée à plus tard, et cela suffit au marché pour le moment…
  • La saison de rémunérations aux États-Unis a commencé et elle est pour le moment très classique, avec 65% d’annonces au-dessus des attentes, 15% neutre et 20% en dessous. En agrégé, on est 0.17% au-dessus des attentes, là aussi très classique, mais suffisant pour rassurer les investisseurs. Enfin, comme le dit notre affiche au mur: "les salaires américains sont bons, et les marchés aiment ça pendant les deux premières semaines".
  • Les chiffres macroéconomiques continuent à être très bien orientés avec des ventes aux détails américaines et des chiffres chinois (nouveaux prêts, production industrielle, croissance…) au-dessus des attentes. La production industrielle a un peu déçu en Europe, mais rien d’alarmant.
  • Rumeur de plan de relance au Japon après la réélection très large de Shinzo Abe au Japon, et rumeur «monnaie hélicoptère» (méthode directe de financement pour lutter contre la déflation) après la visite de l’économiste américain Ben Bernanke au Japon le week-end dernier.
  • Inflation zone Euro en ligne, et inflation aux États-Unis un peu au-dessus des attentes.


Logiquement, les marchés actions sont donc en hausse et les taux montent. On peut noter que le yen a particulièrement réagi suite aux nouvelles japonaises avec une baisse de plus de 5% contre le dollar américain.

Ce mouvement de prises de risques peut continuer encore un peu la semaine prochaine dans la mesure où la saison des résultats américains ne fait que commencer et que le meeting de la Banque centrale européenne est jeudi prochain. Les chiffres macroéconomiques sont quand même très bons. Il ne faut toutefois pas devenir euphoriques non plus, la situation des banques européennes n’étant toujours pas bonne et les indicateurs de risque petit à petit moins bien orientés.

Chaque semaine l'Essentiel Marchés vous propose une analyse des dernières actualités financières par François Rimeu, Responsable du Pôle Total Return La Française Asset Management.

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.