Allez au contenu, Allez à la navigation

L’Europe ou la pulsion de vie : appels aux Européens

28/06/16

Food for thought : Si l’Europe est le supplément d’âme de l’humanité, la désunion voilà la faiblesse ontologique de l’humanité !

Il est clair que le vote des britanniques ne reflète pas le désir de l’Angleterre de sortir de l’Europe mais le rejet des élites par le peuple. Le NON des Français au référendum sur l’établissement d’une constitution européenne initié par Jacques Chirac indiquait déjà clairement le rejet du peuple et l’on devait trouver les mêmes statistiques déprimantes sur la répartition des votes…

Un vote générationnel…
La fracture qui oppose la population anglaise à elle-même est générationnelle, cela se constate dans la géographie du vote. Les écarts très importants selon les catégories d’âge se sont logiquement reportés dans les zones où ces catégories sont majoritaires. Ainsi, sur les 14 circonscriptions dans lesquelles l’âge médian est le plus élevé de tout le royaume, seule une a voté contre le Brexit.

Comme l’a posté sur Twitter un jeune anglais : "Je suis en colère. Une génération qui a eu droit à tout : une éducation gratuite, des retraites dorées, une mobilité sociale… vient de priver la mienne de son avenir."

> Cliquez ici pour lire l'intégralité de la Lettre de Xavier Lépine

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.