Allez au contenu, Allez à la navigation

Le consensus : ce faux-ami - La lettre Orientations et Stratégie n°176

08/02/17

Les mouvements de marché observés sur les principaux actifs financiers depuis le début de l’année infirment à la fois les dynamiques que nous observions en fin d’année dernière et les prévisions généralement optimistes qui prévalaient alors.

Ce consensus, actuellement encore très marqué, peut-il être remis en question ? Il s’est formé suite à l’élection de Monsieur Trump, autour du thème de la reflation et des corollaires suivants : hausse des taux américains, surpondération des valeurs cycliques et bancaires, hausse du dollar, sous performance des émergents, etc. Un mois plus tard, la plupart de ces attentes a été infirmée par les marchés financiers avec un dollar en net recul et des marchés émergents actions qui progressent quand leurs homologues développés font, au mieux, du surplace.

Simple pause après les très forts mouvements de fin d’année ou remise en cause plus profonde de la dynamique des derniers mois?

D’un côté les chiffres macroéconomiques continuent à être de bonne facture aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe ou en Chine et les publications des résultats des entreprises sont pour le moment bien orientées, ce qui est rassurant et limite le potentiel de retournement du marché.

> Pour en savoir plus, téléchargez le dernier numéro d'Orientations et Stratégies

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.