Allez au contenu, Allez à la navigation

Du capitalisme de conquête au capitalisme de retraite... et de l'incohérence de la réglementation européenne !

30/09/15

Un peu d’histoire pour commencer… Dans sa forme originelle, le capitalisme, par essence familial, repose sur les terres agricoles (labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France, Sully ministre d’Henri IV) ou, depuis le XIXe siècle, sur l’industrie.

Ce capitalisme s’est développé autour de projets industriels de long terme et aujourd’hui encore beaucoup d’entreprises de taille mondiale ont pour origine des personnes physiques (Joseph-Auguste Lafarge en 1833, Louis Renault en 1898, André et Edouard Michelin en 1889, etc.)

En France, bien que la Bourse de Commerce remonte à 1639, la Bourse dans sa forme actuelle est née en 1797, suite au défaut de paiement de l’Etat Français sur sa dette. Cette opération s’est traduite par ce qu’on appela la "banqueroute des deux tiers" car 2/3 des créances ne furent pratiquement jamais remboursées et le tiers restant fut consolidé en rente viagère. Cambon jugea ruineuses, impolitiques et immorales les rentes viagères parce qu’elles étaient dotées de forts taux d’intérêts dans un contexte où l’allongement de la durée de la vie était déjà un sujet polémique…

Pour lire l'intégralité de la Lettre de Xavier Lépine, cliquez ici

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.